Une bonne question

La première condition pour réussir à apporter une réponse un tant soit peu satisfaisant à une question aussi complexe que celle abordée ici, soit celle des impacts des changements à la lecture entraînés par le passage à la lecture numérique et leur impact sur la culture, il convient de commencer par trouver la manière adéquate de formuler la question, afin qu’il soit difficile de se méprendre sur son sens.
C’est pourquoi nous avons consciencieusement préparé le terrain en établissant les notions sur lesquelles reposerait notre analyse dès la phase 1 (Introduction/Amorce/Notions), par exemple.
Car, une « question claire » pour ne pas faire référence au débat constitutionnel sur la question de la souveraineté du Québec, implique une juste interprétation du sens des termes qui la composent.
Revenez à la page ‘Démarche‘ pour voir les autres conditions (exigences) pour une dissertation réussie face un sujet de cette nature.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s